ACTES/ COLLOQUE LA RECHERCHE EN ACTE / GÉNOCIDE DES TUTSI

MISE EN LIGNE au 31 mars 2024, puis publications au fil de l’eau. Pour télécharger chaque texte, veuillez cliquer sur son titre.

ACTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL

LA RECHERCHE EN ACTE SAVOIRS, SOURCES ET RESSOURCES

SUR LE GÉNOCIDE PERPÉTRÉ CONTRE LES TUTSI DU RWANDA

A noter que la terminologie « génocide des Tutsi au Rwanda », usitée dans l’espace français et européen de la recherche, correspond très exactement dans son sens à la terminologie retenue par les chercheurs du Rwanda : « génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda ».

Les textes formant les actes du colloque sont accessibles à tout public. Mais ils demeurent protégés par le copyright de leurs auteurs. Toute citation doit dûment mentionner la source du texte, le nom de son auteure ou de son auteur, et se référer au colloque international Savoirs, sources et ressources sur le génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda/La recherche en acte (Équipe de recherche-Université du Rwanda 2022-2023, édition cirre-université du Rwanda 2024).  Édition : Vincent Duclert, Jean-Philippe Miller-Tremblay, Chantal Morelle, Charles Mulinda Kabwete. Mise en ligne : VD (cirre) et webmasters (université du Rwanda).

Le programme des deux sessions du Rwanda (11-19 septembre 2022) et de Paris (11-14 septembre 2023)

La présentation des deux sessions

Filmage intégral de la journée d’ouverture de la session du Rwanda, 11 septembre 2022, mémorial de Gisozi (Kigali), you tube

 

PLAN DES ACTES I .Introductions et conclusions scientifiques

II.Allocutions officielles

III.Savoirs. Les temps du génocide (de 1 à 7)

IV.Sources et ressources (de 8 à 12)

V.Témoignages présentés lors des deux sessions

VII.Compléments aux actes du colloque international

***

I.Présentations et conclusions scientifiques

SESSION DU RWANDA

Prof Charles Kabwete Mulinda (Université du Rwanda), Prof Vincent Duclert (ÉRE, EHESS-CESPRA, Sciences-Po), « La recherche en acte : une mobilisationscientifique pour l’étude du génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda

Dr Alida Furaha Umutoni (Université du Rwanda), « Allocution d’ouverture, 11 septembre 2023 »

Dr Philibert Gakwenzire, « Un colloque qui ouvre une nouvelle ère historiographique ? »

Dr Raphaël Nkaka (Université du Rwanda), « L’Université du Rwanda décimée »

Conclusions. Hon. Antoine Mugesera, Prof. Joseph Nsengimana (Université du Rwanda)

Prof Vincent Duclert, Prof. Charles Mulinda Kabwete, Dr. Chantal Morelle (ÉRE CPGE honoraire), Dr. Alphonse Muleefu (Université du Rwanda), « Bilan de la session du Rwanda – Perspectives pour la session de Paris », 21 septembre 2022

 

SESSION DE PARIS

Introduction par le Dr Marcel Kabanda (Ibuka France)

Présentation de la session du Rwanda, 11-19 septembre 2022, par Dr Philibert Gakwenzire (Université du Rwanda) et Prof. Raymond H. Kévorkian (ÉRE, Université Paris 8)

Présentation de la session de Paris par les Prof. Vincent Duclert (ÉRE, CESPRA EHESS-CNRS) et Charles Mulinda Kabwete (Université du Rwanda), au  nom de l’équipe organisatrice de la session

Daniel Micolon (Lycée de Marseilleveyre, Marseille), « La seconde session. Le génocide des Tutsi à l’aube des trente ans »

Dr Philibert Gakwenzire (Université du Rwanda), « La seconde session, après la première. Présentation »

Prof. Jean-Pierre Chrétien, Conférence inaugurale

Prof. Joseph Nsengimana, Conférence inaugurale

Conclusions.

Prof. Joseph Nsengimana

Prof. Charles Mulinda Kabwete

Prof. Joseph Gahama

Prof. François Masabo

Dr Chantal Morelle

Prof. Françoise Thébaud

 

Rencontre sur le site du futur monument de la mémoire des victimes du génocide des Tutsi, à Paris le 10 septembre 2023

Prof. Vincent Duclert, Dr Philibert Gakwenzire

II.Allocutions officielles

AU RWANDA :

Le soutien à la recherche. Messages des Présidents Paul Kagame et Emmanuel Macron

Dr Jean-Damascène Bizimana, ministre de l’Unité nationale et de l’Engagement civique

Ambassadeur de France SE Antoine Anfré

 

À PARIS :

Ouverture :

Madame Chrysoula Zacharopoulou, Secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux de la République française

Honorable Emmanuel Ugirashebuja, Ministre de la Justice de la République du Rwanda

Conclusions :

Antoine Anfré, Ambassadeur de France au Rwanda

 

III.Savoirs. Les temps du génocide (de 1 à 7)

Savoirs (1). Racines historiques, politiques et sociologiques

Dr Raphael Nkaka (Université du Rwanda), « Un passé colonial.  Un cadre régional. Le roi du Rwanda  Mutara III  Rudahigwa  face à  la racialisation de la société  rwandaise » (Rwanda)

Dr Raphael Nkaka (Université du Rwanda), « Continuité de l’idéologie génocidaire contre les Tutsi. Mise en équivalence entre la monarchie, le régime féodal et les Tutsi » (Paris)

Dr Marcel Kabanda (Ibuka France), « Révolution sociale, révolution raciale » (Rwanda)

Mr Privat Rutazibwa (Humboldt University), « Rwanda : how the post-independence regimes from 1962 to 1994 were neo-colonial, racist and genocidal » (Paris)

Prof. Joseph Gahama (Université du Rwanda), « Le Burundi à l’épreuve de la haine ethnique et de l’idéologie du génocide : crises récurrentes et violences contemporaines (1965-2015) » (Rwanda)

Dr Léon Saur (IMAF), « La rivalité franco-belge au Rwanda. 1960-1994 » (Paris)

 

Savoirs (2) Le processus génocidaire

Prof. Joseph Gahama (Université du Rwanda), « La République rwandaise (1961-1994) : un laboratoire de l’idéologie raciale dans l’Afrique des Grands Lacs ? » (Paris)

Dr Raphaël Nkaka (Université du Rwanda), « Racialisation, État et idéologie. Chasser les Tutsi de l’Université nationale du Rwanda. L’année 1973 » (Rwanda)

Prof. Charles Mulinda Kabwete (Université du Rwanda), « L’instrumentalisation de l’histoire et de l’ethnisme dans l’idéologie du génocide perpétré contre les Tutsi » (Rwanda)

Prof. Isaïe Nzeyimana ((Université du Rwanda), « Destruction de l‘esprit du peuple, processus de conditionnement au génocide » (Rwanda)

Dr Florence Rasmont (Université libre de Bruxelles), « Deux communes face au génocide. Passé colonial et perspective régionale » (Rwanda)

Gérard Nyirimanzi, « La réponse militaire du FPR à la phase paroxysmique du génocide des Tutsi » (Rwanda)

Prof. François Masabo (Université du Rwanda), « 1994. Lutte contre le génocide, résistance au génocide, survie au génocide » (Rwanda) 

 

Savoirs (3) Responsabilités, des Églises aux États

Dr Philippe Denis, « La responsabilité des Églises dans le génocide perpétré contre les Tutsi » (Rwanda)

Dr Léon Saur (IMAF), « Aspect politique paradoxal de l’engagement social de l’Église au Rwanda » (Paris)

Dr Léon Saur (IMAF), « Responsabilités internationales spécifiques et partagées. Un point de vue belge. Réflexions et pistes de recherche » (Rwanda)

Dr Vincent Depaigne (RESIRG), « Responsabilité et culpabilité en droit international – Implications pour le rôle de la France lors du génocide des Tutsis au Rwanda » (Rwanda)

Prof. Vincent Duclert (ÉRE, CESPRA EHESS-CNRS), « Les responsabilités françaises, leur déni et leur reconnaissance (1994-2024) ».

Gérard Nyirimanzi, « Les actes humains remarquables faits par les individus Français pendant et après le génocide perpétré contre les Tutsi » (Paris)

Savoirs (4) Commémoration et reconstruction

Dr Augustin Nshimiyimana (Université du Rwanda), « Commémoration du génocide au Rwanda et les dimensions réelle, rituelle et psychique » (Rwanda)

Dr Florence Rasmont (Université libre de Bruxelles), « Construire une mémoire publique à la sortie du génocide : L’action d’une petite association locale » (Rwanda)

Dr Eugene Rutembesa , « La reconstruction psychique des rescapés du génocide perpétré contre les tutsi au Rwanda » (Rwanda)

Dr Augustin Nshimiyimana, « Le travail de deuil » (Rwanda)

Dr Jean-Pierre Dusingizemungu, « Faire face au traumatisme après le génocide perpétré contre les Tutsi : réflexions sur quelques stratégies essayées » (Paris)

Dr Chantal Morelle, « La mémoire, sa préservation, sa transmission. Le cas d’une association française : Intore za Dieulefit » (Paris)

Savoirs (5) Droit, justice, procès

CONFÉRENCE DU PANTHÉON : dossier de la Revue des droits et libertés fondamentaux

Un dossier dirigé par Etienne Ruvebana et Thomas Hochmann, et composé des articles suivants :

Prof. Vincent Duclert (ÉRE, CESPRA EHESS-CNRS), « Le génocide des Tutsi du Rwanda au regard de la justice pénale internationale, 1990-2024 : une confrontation nécessaire, des questions essentielles » (Paris).

Dr Etienne Ruvebana (Université du Rwanda), « Raphael Lemkin, son devoir accompli au service du monde et le devoir du monde contemporain face à son héritage » (Paris).

Prof. Hervé Ascencio (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), « La Convention sur le génocide de 1948, trente ans après le génocide des Tutsi » (Paris).

Prof. Rafaëlle Maison (Université Paris Saclay, « La Convention sur le génocide : aspects de son application s’agissant du Rwanda » (Paris).

Prof. Alphone Muleefu (Université du Rwanda), « Le Tribunal pénal international pour le Rwanda et la recherche de la vérité sur le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 » (Paris).

Prof. Anne-Laure Chaumette (Université Paris Nanterre), « L’utilisation des archives orales par le Tribunal pénal international pour le Rwanda » (Paris).

Dr Aurélia Devos, « Le crime de génocide face à la justice française » (Paris).

Prof. Thomas Hochmann (Université de Paris Nanterre), « L’incrimination du négationnisme et de l’idéologie du génocide. Timide étude de droit rwandais » (Paris).

 

Savoirs (6) Compréhension commune et réponses au négationnisme

Prof. Jean-Pierre Karegeye (Organisation of Southern Cooperation), « Mémoire collective, récits en acte. Un emprunt aux ‘savoirs en acte’ » (Paris)

Déogratias Mazina (RESIRG), « Le négationnisme du génocide anti-tutsi : Cet assassinat de la mémoire qu’il faut pourchasser, déconstruire et éradiquer » (Rwanda)

Dr Léon Saur (IMAF), « La quête de la vérité historique, meilleure arme contre le négationnisme et l’idéologie génocidaire ? »

Dr Diogène Bideri, « Connaissances, sources et ressources de l’idéologie génocidaire contre les Tutsi » (Paris)

Prof. Thomas Hochmann (Université Paris Nanterre), « Combattre le négationnisme. L’incrimination en France de la négation du génocide des Tutsi » (Rwanda)

Prof. Évariste Ntakirutimana (Université du Rwanda), « Les défis linguistiques dans les procès du génocide perpétré contre les Tutsi » 

Juge (h) Bruno Cotte, « Revenons à la justice pénale internationale » (Paris)

 

Savoirs (7) Comparaison, enjeux, approches

Dr Philibert Gakwenzire (Université du Rwanda), « Analyse de quelques écueils sur la recherche et les savoirs sur le génocide commis contre les Tutsi » (Rwanda)

Prof. Raymond H. Kévorkian (ÉRE, Université Paris 8), « Le comparatisme à l’épreuve des violences de masse : Des Arméniens aux Juifs et aux Tutsi » (Rwanda)

Prof. Jean-Pierre Chrétien (CNRS), « L’approche historique au cœur de l’identification du génocide » (Rwanda)

Prof. Isaïe Nzeyimana (Université du Rwanda), « Histoire du génocide : considérations épistémologiques et pédagogiques » (Paris)

Déogratias Mazina (RESIRG), « Les quatre orientations interprétatives du génocide des Tutsi qui guident ou freinent les recherches et la transmission de la mémoire » (Paris)

Prof. Joseph Nsengimana (ancienne Université Nationale du Rwanda) (Paris)

Dr Marcel Kabanda (IBUKA France), « De la mémoire à l’histoire » (Rwanda)

IV.Sources et ressources (8-12)

 

La parole et le témoignage (8)

Florence Prudhomme (Atelier de mémoire), « Réveiller la mémoire. Reprendre la parole » (Rwanda)

Dr Amélie Faucheux (EHESS), « Rescapés du génocide des Tutsi : les singularités d’une parole » (Rwanda)

Dr Augustin Nshimiyimana (Universite du Rwanda), « Du génocide à la vivance, de la difficulté du deuil à la résilience… » (Paris)

Dr Régine Waintrater (Université Paris Cité), « Quelques réflexions sur le témoignage » (Paris)

Prof. Isaïe Nzeyimana (Université du Rwanda), « “La parole aux témoins” : ouverture au caractère ontologique de la responsabilité pour une éthique de proximité dans les organisations internationales » (Paris)

Dr Isabelle Ernot (ÉRE, ancienne directrice scientifique de l’Union des Déportés d’Auschwitz), « La survivance : un legs qui nous oblige. Sur le témoignage » (Paris)

Les archives, leur savoir leur pouvoir (9)

Dr Chantal Morelle (ÈRE, CPGE honoraire), « L’élaboration d’une politique, entre aveuglement et lucidité, à travers les archives de l’État français » (Rwanda)

Prof. Vincent Duclert (ÉRE, CESPRA EHESS-CNRS), « L’Etat face à ses archives » (Rwanda)

Etienne Rouannet (ÈRE), « Les images filmiques tournées par l’ECPA » (Rwanda)

Prof. Charles Mulinda Kabwete (Université du Rwanda), « L’enjeu des sources et de la documentation »

Documentation, réseau, diffusion (10)

Jean-François Dupaquier, « À la recherche de documents » (Rwanda)

Déogratias Mazina, Le Réseau International Recherche & Génocide, RESIRG (Rwanda)

Jacques Morel, « Le site francegenocidetutsi » (Rwanda)

Aymeric Givord, « Les journaux télévisés de TF1 durant le génocide des Tutsi » (Paris)

Jacques Morel, « La “vidéo du génocide” filmée par Nick Hughes le 11 avril 1994 (Paris)

Education, enseignement, transmission (11)

Dr Liberata Gahongayire (Université du Rwanda), « Réflexions sur l’éducation et la prévention du génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda » (Rwanda)

Dr Raphael Nkaka (Université du Rwanda), « L’enseignement du génocide perpétré contre les Tutsi. Témoignage de rescapé. Un outil pédagogique »

Chloé Créoff (Ligue de l’Enseignement), « Le témoignage en classe. L’enseignement du génocide perpétré contre les Tutsi. Témoignage de rescapé. Un outil pédagogique » (Rwanda, Paris)

Dr Virginie Brinker (Université de Bourgogne/CPCT), « Théâtre, jeune public et transmission » (Rwanda)

Dr Annick Asso (Université Paul Valéry, Montpellier), « Témoignage en scène. le théâtre documentaire comme support d’enseignement et de transmission de la mémoire du génocide des Tutsi du Rwanda » (Paris)

Yveline Prouvost (APHG), « L’Association des professeurs d’Histoire-Géographie au Rwanda. L’éducation en acte » (Rwanda)

Daniel Micolon (APHG, Lycée de Marseilleveyre), « Le Jardin du Souvenir du lycée de Marseilleveyre » (Paris)

Claire Moriconi (Lycée de Marseilleveyre), « Le lycée de Marseilleveyre. Le Jardin du Souvenir des génocides » (Paris)

Dr Joëlle Alazard (APHG), « La responsabilité des professeurs » (Paris)

Des rapports de commission, et la poursuite de recherche (12)

Prof. Rafaëlle Maison (Université de Paris Saclay), « Une lecture du rapport Duclert » (Rwanda)

Prof. Stéphane Audoin-Rouzeau (EHESS – CESPRA), « Le rapport Muse : une évaluation » (Rwanda)

Prof. Joseph Nsengimana (Université du Rwanda), « Les faits sont têtus » (extrait du Genre humain, n°62)

 

V.Témoignages recueillis ou présentés lors du colloque 

Audition d’Adrienne Mukatako recueillie par Alain Gauthier : Procès de Laurent Bucyibaruta aux Assises de Paris – 5ème semaine – Jeudi 9 juin 2022 (Rwanda)

« Mon frère Landoald », par Anne-Marie Kantengwa (Rwanda)

Vénuste Kayimahe, « Pari et vœux du rescapé-témoin » (Rwanda)

Paul Mbaraga, « Racialisation, État et idéologie. Témoignage » (Rwanda)

Dafroza Mukarumongi-Gauthier, « Les amis très chers qu’on n’a plus revus » (Rwanda)

Jean-Luc Galabert, Yannick Miara et Bruno Gouteux (membres du comité de rédaction de la revue La Nuit rwandaise), « Intervention sur La Nuit rwandaise » (Rwanda)

***

VII.Compléments aux actes du colloque international

I.En lien avec le colloque international

Articles de Vincent Duclert (Archives des oppositions politiques au Rwanda, 1991-1993) et de Chantal Morelle (Jean et Marguerite Carbonare, un couple face au génocide), accompagnant la publication Le Genre humain, Devoir de recherche et droit à la vérité, Paris, Seuil, 2023). Les deux articles sur le site du Seuil, ici.

II.Rencontre au Centre culturel francophone de Kigali (CCF) le 17 septembre 2022, partie intégrante de la session du Rwanda du colloque international

L’intégralité de la rencontre a été filmée par la Télévision rwandaise

FACE AU GENOCIDE

« La parole est forte »

MÉMOIRE, HISTOIRE, JUSTICE


18h40- Ouverture

18h45- Première d’un film court métrage (33 minutes, Vincent Duclert) réalisé dans le cadre du colloque international.

La parole est forte. Ouverture par l’historien Jean-Pierre Chrétien :

« Ce que je sais » Le génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda, 

Paroles pour l’histoire (1993-2022)

19h20- Mémoires présentes : avec Mme Dafroza Gauthier, Mme Spéciosa Kanyabugoyi, Mme Odette Sagahutu, M. Jean-Pierre Sagahutu

19h50- Histoire retrouvée : des avant-gardes il y a trente ou quarante ans… (témoignages vidéo de Mme Thérèse Pujolle, des Prof. Françoise Imbs et Nadine Donnet, du colonel (ER) René Galinié). Dialogue entre Antoine Anfré, ambassadeur, et Joseph Nsengimana, ancien ministre, ancien ambassadeur, professeur émérite de l’Université nationale du Rwanda.

20h20- Le combat pour la justice : avec Dr Aurélia Devos (1ère vice-présidente adjointe et présidente de la 5ème chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Lille, ancienne chef du pôle crimes contre l’humanité au parquet de Paris), colonel (GEND) Laurent Lesaffre (conseiller Sécurité intérieure et Justice à l’ambassade de France à Kigali), Madame Géraldine Mutesi, cheffe adjointe du Rwanda Bureau of Investigation (RIB).

-20h50- Dialogue avec le public

 (ouverture, Liberata Gahongayire, historienne, Marcel Kabanda, historien ; suites, Serge et Vanessa)

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search